Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 19:09
allumettes-copie.jpg


 
 
Ne cherchez pas, il n’y a pas de gag dans ce dessin, un petit trait d’humour noir dans le titre peut-être ? Je voulais parler de la petite marchande d’allumettes qui m’a pourri, dans mon enfance, des veillées de colonies de vacances. Il y en avait toujours un pour nous lire ce conte macabre, le soir avant d’aller nous coucher. Evidement, il se sentait obligé d’y mettre le ton, et c’était exprès qu’il terminait, des sanglots dans la voix, sur l’extinction simultanée de l’ultime allumette et de la sdf. Vous imaginez dans quel état nous allions nous coucher, après une journée de bonheur et de jeux ? Une boule dans la gorge, les yeux gonflés, les larmes au bord des paupières et si par malheur l’un d’entre nous se lâchait, les autres suivaient. Je ne vous cache pas que les filles adoraient cette histoire. 
Et là pas besoin d’ogre, de sorcière ou de monstre, non, juste une gamine qui meurt de froid dans l’indifférence générale. 
La pauvre fille, désespérée, brûle son stock et son fond de commerce par la même occasion. Et ce n’est pas pour se chauffer, non, c’est parce qu’elle voit des trucs dans les flammes. Ah oué ?
Oué ! elle voit sa mémé (encore une ! Ils aimaient bien les mémés dans les contes) ou sa marraine je ne sais plus, en tout cas je mets ça sur les vapeurs de phosphore des allumettes. 
" - Bon les enfants, ce soir on va vous lire une histoire !
- Ouais ! Chouette ! Sensas ! (oui quand j’étais petit on disait sensas )
- Je vais vous lire la petite marchande d’allumettes !
- Oooohhhh ... "
PAN ! Ah, ça c’est un copain qui n’a pas supporté l’idée de passer une soirée de plus avec l’orpheline de la Seita.
Bonsoir et faites de beaux rêves ;-)
Repost 0
Published by breantf - dans contes revus
commenter cet article
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 00:30
m--m---couleur-copie-copie-1.jpg



Deux siècles plus tard on inventait le cabat à roulettes, ce qui aurait bien simplifié la vie au PCR. Dernier volet de ce conte (enfin je pense), je suis sûr que vous vous posez la question : pourquoi on n'a pas vu le loup, au moins une fois ? C'est une bonne question et je vous sais gré de me l'avoir posée. 
Qui a dit "c'est parce qu'il ne sait pas les dessiner ?"
Attention à ce que vous dites, hein ! 
Je disais donc voici la Mère-Grand que vous attendiez tous, but de cette expédition forestière. Elle est-y pas mignone ? Cinq minutes plus tôt, elle était encore sur le seau, on a bien fait d'attendre. Bon là, elle ne peut pas sourire, elle n'est pas encore équipée, mais dès qu'elle a ses dents, elle est charmante. Pas comme le loup avec les siennes. 
Tiens à propos du loup, il me semble que j'avais queque chose à vous dire à son sujet... Non, ça m'est sorti de l'esprit, c'est pas grave.
Ne vous inquiétez pas pour le retour du PCR, elle a juste à suivre les traces du panier dans le chemin.  
Voilà, cette semaine, quelques cases de Pierre la pierre, qui a l'air de vous plaire, et ça me fait bien plaisir. ;-)
Repost 0
Published by breantf - dans contes revus
commenter cet article
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 11:41


digicode-copie.jpg

Tire la chevillette et la bobinette cherra.
Tire la chevillette et la bobinette cherra ?
Tourne cette poignée, le pên’ dégagera (l’autre aussi, ça serai bien).
Fous-y un coup de pied, la port’ s’écartera.
Ou à grands coups d’épaule, la serrure explos'ra.
Avec une mitrailleuse, le panneau découp'ra.
A l’aide d’un bélier, l' huisserie éclat'ra.
Lance ton bulldozer, la baraqu' s'écroul'ra.
Craque des allumette et la ruine cramera.
Dans les cendres tout’chaudes, la mémé chercheras.
Et si elle bouge encore, la galette lui donn'ras.
Et le pot de beurre. 

C'est quoi ce délire d'alexandrins foireux ? J'ai trop forcé sur le magnésium. Bon tout ça pour dire que même si cette expression (tire la chevillette etc.) est un peu obscure au commun des mortels, elle n'en reste pas moins gravée dans nos mémoires. Publicitairement parlant, c'est une accroche du tonnerre de Zeus ! Troisième et dernier volet du PCR bientôt ( il est fait d'ailleurs.)
 
 



















Repost 0
Published by breantf - dans contes revus
commenter cet article
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 23:28
chaperon-1-copie.jpg



En voilà une, encore, d'histoire pas très nette. Et bien sûr il y a un gosse dans l'affaire. Une gosse. Et qui n'a pas de nom; vous pouvez chercher, on l'appelle le Petit Chaperon Rouge. Pas chiant pour l'appeller : "Petit Chaperon Rouge, à table !" Déja que moi ça m'énerve de l'écrire. D'abord, c'est son nom ou son prénom ? Dans ce cas, son patronyme c'est quoi ? Danslaforêt , Aufondubois ? Alagaletteetaupotdebeurre ? Et puis surtout, qu'est ce que c'est que cette manie d'envoyer cette gamine chez la grand-mère à l'autre bout du bois ? D'habitude, chez les vieux, on va chercher "la galette" et non pas le contraire. Et puis mémé, elle ne peut pas venir habiter plus près ? Je vais en parler bientôt de la mamie, je ne vais pas la rater celle-là. Bon bref, la môme elle doit prendre des risques énormes : elle peut se paumer, se faire bouffer par les loups, (elle ne va pas y couper) se faire enlever que sais-je, tout ça pour aller nourrir l'ancêtre. Alors justement elle rencontre le loup, qui ne la bouffe pas tout de suite (c'est pas l'heure sûrement) mais qui va d'abord se taper la vieille en apéro, c'est vieux c'est sec c'est croustillant comme les ships. Après une histoire de porte à la noix, il se bouffe la môme, c'est jeune, c'est frais, c'est tendre, c'est le dessert. Et puis il y a des chasseurs qui passent et qui étrippe le loup pour sortir la famille recomposée. Oh, ça me fairt gerber cette histoire. Bonsoir les enfants, faites de beaux rêves.
Repost 0
Published by breantf - dans contes revus
commenter cet article
17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 19:23
petit-poucet-copie-2-.jpg



Et le Petit Poucet le bouchon un peu loin ! Tiens ça, c'est cadeau, un calembour à deux balles. Je reviens sur les contes qui ont bercé notre enfance et plombé nos nuits. Parce que si je dois énumérer les horreurs du Petit Poucet, j'ai pas fini. 
Les parents qui les larguent dans la forêt, deux fois, un coup pour rire, un coup pour de vrai. Les mômes qui crèvent la dalle et tournent en rond, la nuit, au milieu des leux (oui j'ai fait exprès de l'écrire comme ça, ça fait couleur locale) et qui finissent dans la baraque d'un ogre, je vous demande un peu ! 
Dites-moi, cet homme, il bouffe quoi quand il n'a pas de visiteurs ? Heureusement, pendant la nuit, il se plante et égorge ses propres filles (heureusement pour qui ? Pas pour les filles en tout cas !) et du coup le Petit Poucet et ses frangibus s'échappent. 
Au fait l'ogre, il en a fait quoi après de ses filles, il les a mangées ? Parce que ça serait dommage de gâcher... 
Bref, les mômes se retrouvent dehors, il fait toujours nuit, c'était bien la peine de chercher un gîte pour en arriver au point de départ.
 Bon et puis après j'ai un peu zappé la suite. 
Il y a une histoire de bottes de 7 lieues ( 7x 4 km = 28 km ! ça raccourcit drôlement les distances !) je ne sais plus ce qu'il fait avec parce qu'apparement il sait s'en servir, si je ne me trompe pas il doit rencontrer les 7 nains dans un château endormi où il trouve une pantoufle qu'il donne à une petite marchande d'allumettes qui, du coup, a chaud à un pied, c'est toujours ça de pris. Oui ça tiens chaud. Pour les ignorants, il s'agit d'une pantoufle de vair, autrement dit de la fourrure d'écureuil, quick ! quick ! Salut Spip ! 
C'est possible que je me sois trompé quelque part, je vérifirai. Bonne nuit, faites de beaux rêves.
Repost 0
Published by breantf - dans contes revus
commenter cet article
9 août 2007 4 09 /08 /août /2007 21:20


blanche-neige-copie.jpg


Les Frères Grimm ne m'en voudront pas de dévoiler la vie privée de Blanche Neige car on ne nous dit pas tout dans les contes. Comment une jeune fille d'une vingtaine d'années peut elle vivre dans une maison construite par des nains pour des nains ?
Tout devait être petit. Essayez de vivre dans une crèche : des petites tables, des petites chaises, des petits lits et des petits WC ! Et bien justement ces derniers posaient un vrai problème à BN (pas les gâteaux ! Blanche Neige !) Elle devait s'assoir dans un local exigu, sans lumière et sur des chiottes minuscules ! Il y a de quoi faire des bétises. 
Et encore, c'était une femme ! Imaginez un homme, normal, 1,80 m, 85 kg. Tenez , le Prince Charmant, quand il est arrivé pour la chercher, il avait une super envie. Il n'a pas pu entrer dans les toilettes (et avec une épée en plus) Il a été obligé de faire dehors, contre la maison ! Et quand je dis contre la maison, vue la grandeur de celle-ci, il a du faire dans la gouttière ! Les nains, ils ont du le regarder d'un sale oeil, le PC (non, pas le Parti communiste, le Prince Charmant !) Bon tout ça pour en venir à dire que les contes c'est un peu n'importe quoi ! Et j'en aurai encore à dire la-dessus, j'y reviendrai.


J'en profite pour vous signaler que Yann, mon fils préféré, s'est amusé à faire une animation de mon avatar sur Dailymotion. Je trouve ça rigolo, alors je vous le mets en espérant que ça marche  ;-)

 

 



 








Repost 0
Published by breantf - dans contes revus
commenter cet article

Présentation

  • : Pierre la pierre et histoires courtes
  • Pierre la pierre et histoires courtes
  • : Des histoires amusantes, des dessins amusants, des BD
  • Contact

Recherche

Pages